Ma fille à l'hôpital !

Publié le par Franca

Ma fille à l'hôpital !

Quelques jours auparavant,

 

ma fille faisait un saut périlleux et atterrissait violemment sur sa cheville. Direction les urgences et résultats une grosse grosse foulure ! Plâtre jusqu'au genou et des rendez-vous chez l'orthopédiste.

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà, ma fille et moi, à contempler le lino de la salle d'attente du cabinet d'orthopédie, qui se trouve dans le même bâtiment des urgences de l'hôpital. 

En attendant, notre tour d'auscultation, dans la salle d'attente :

Un lieu de patience et de miasmes, comme on en rencontre dans chaque ville ou village, certifié par une odeur reconnaissable entre toutes, qui confirme notre mauvais état de santé ou celui de nos proches.

Dès les escaliers, les relents de désinfectant vous happent et déclenchent en vous, une brusque envie de repartir.

Des masques chirurgicaux sont offerts à l'entrée pour les malades suspects. Comme nous sommes en guerre contre la grippe, j'ai faillit en prendre un !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs médecins se répartissent l'étage, tandis que les patients partagent une pièce commune. À chaque nouveau venu, un échange de sourires compatissants, des chuchotements pour calmer un enfant agité, ou de gros soupires qui prouvent que le temps devient trop long.

Pendant un instant, je ferme les yeux et respire tranquillement les nuées impures. La première image qui me vient à l'esprit est surprenante. Celle d'une savoureuse pizza faite maison avec fromage et herbes de Provence...

Dois-je en conclure que mon estomac se rebelle ? Mais l'heure du dîner est encore loin et mon ventre ne crie pas famine !

J'essaye de comprendre le pourquoi du comment. Le sol plastifié, le fumet sucré des fauteuils en cuire, badigeonnés par l'odeur de milliers de générations de malades successifs. J'essaye de mettre de côté, l'after-shave fougère basique, portée par le monsieur en face de moi, et sur un chariot de L'eugénol et du Cresyl...

L'Eugénol.

L'eugénol, marque de fabrique des dentistes, et désinfectant notoire, évoque l'odeur chaude et fumée du clou de girofle de certaines charcuteries.

Je comprends mieux, mon envie de pizza et de restauration italienne.

 

Le Cresyl.

L'odeur bizarre et un peu cracra de cambouis, de carbonisé, de cirage et de chien mouillé, une odeur noire et or, est celle du Cresyl. Il est utilisé pour assainir les sols et les instruments de travail. 

Je vous l'accorde, tout ça n'est pas très appétissant, mais distrayant !

Toutes ces odeurs me font tourner la tête. Je prends un schwingum au menthol, symbolisant le dentifrice, la fraîcheur propre d'un lieu ventilé, pour essayer de masquer l'univers de l'antiseptique, le camphre, pour traiter le rhume, la toux ou les crampes. Nettoyer, dégager ou ventiler notre tuyauterie interne ou réchauffer nos muscles.

Je me reprends car la porte s'ouvre sur une infirmière, qui nomme ma fille comme prochaine patiente, nous nous levons prestement pour la suivre dans une salle, où nous attendons le médecin pour recevoir des explications pragmatiques, je me concentre sur ses paroles.

A bientôt !

 

Si vous voulez des précisions sur l'Eugénol, les liens sont les suivants :

 

Si vous voulez en savoir un peu plus sur Le Cresyl :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Crésol

Le Cresyl[1] est connu depuis longtemps comme puissant désinfectant à base de crésolCresyl est un nom de marque [2]utilisé aujourd'hui tel quel ou sous diverses variantes par plusieurs fabricants et propriété de la société PROVEN ORAPI, du groupe ORAPI.

Publié dans Famille

Commenter cet article

Comme on est 12/02/2017 18:53

Dis donc ta petite puce j'espère que ca cheville ira mieux :o En tout cas chouette article j'ai bien rigolé sur certains passages !

Julie - Comme on est

Franca 12/02/2017 20:03

Merci elle va mieux ! Dans quelques temps elle aura tout oublié. Bisous et à bientôt !

Yvette 06/02/2017 20:50

Bienvenue parmi les overblogueurs ma chère Franca! Je vois que ton blog est tout jeune, le mien va sur ses 9 ans bientôt. Je te remercie pour ta visite, c'est sympa . J'ai bien aimé ta visite à l'hôpital, bien, racontée. Euh... moi je n'aime pas du tout cet endroit, trop mais trop de mauvais souvenirs mais on ne peut pas y couper aussi bien pour soi que pour ses proches.
Je te souhaite une bonne soirée

Franca 06/02/2017 21:02

Merci beaucoup ! Ça me fait plaisir d'avoir un commentaire si gentil ! J'aime beaucoup ton blog. Bonne soirée et à bientôt !

vivi 06/02/2017 18:14

Je travaille dans un hôpital ! J'espère que c'est plus accueillant chez moi :o)

Franca 13/02/2017 23:04

Je comprends mieux ta connaissance du milieu hospitalier. J'espère à bientôt ! Bisous

vivi 13/02/2017 21:09

Je suis secrétaire médicale :o)

Franca 06/02/2017 20:47

Je ne sais pas mais quand quelque chose nous arrive on est bien content d avoir un hôpital pas trop loin !
Tu fais quoi comme travail ? Suis-je indiscrète ?