Au travaille

Publié le par Franca

Au travaille

Ce matin, dans l'ascenseur,

Je rentre dans ce cube mécanique avec une musique entêtante et de circonstance, je dois me rendre au 7ème étage, au bureau de la comptabilité.

Cette boîte pleine d'odeurs, monte et descend, ouvre et ferme régulièrement ses portes, avale et recrache des personnes de passage.

Il est environ 9 heures du matin, le parfum du café frais et des ondes sucrées remontent, me rappellent que l'heure de la pause est proche.

Les portes s'ouvrent, un grand homme me dit : 

-"Bonjour, je vous pousse un peu, excusez-moi, je prends de la place."

Dans un sursaut, je me tortille, un mouvement de main pour vérifier ma coiffure, je reviens me frotter le nez. Je m'efforce de ne point grimacer, son déodorant antihumidité, empeste le patchouli. Casquette enfoncée à l'envers sur sa tête, avec son savoir-faire américain.

-"Voilà je suis arrivé, je descends."me dit-il.

 Ouf, Il ne s'est pas attardé ! 

Lassée, je contemple le plafond gris, "quand est-ce que j'arrive ?" A l'arrêt suivant, une secrétaire embarque, quelques traces de sueur sur son chemisier, surpasse l'odeur de pivoine et de vanille-civette, de son parfum. Elle m'adresse un sourire sans émotions.

Ensuite, deux commères aux coiffures en bernes, s'engouffrent et m'ignorent complètement. "On atteint les sommets avec ces deux-là"    

Un temps de silence...

Je renifle un air pur, synthétique, qui rebondit de tous les côtés, sans pouvoir me retenir...j'éternue bruyamment.

-"A vos souhaits  !" me répond gentiment la petite secrétaire. 

Le cube s'immobilise au dernier étage.

-" pardon...pardon..."

Je m'échappe de l'ascenseur,  je pars dans les couloirs du 7ème.

"Coucou" me dit un confrère, un signe de tête, et je file ventre à terre, vers ma destination finale, la comptabilité. 

Ensuite une petite pause, pour moi ça sera un thé.

Au travaille

Publié dans Perso

Commenter cet article

vivi 09/01/2017 19:21

Le Lipton Yellow ! C'est mon préféré !
(mais j'adoooOoore l'odeur du patchouli moi !)

Franca 09/01/2017 19:45

Les goûts des uns ou des autres...au moins si un jour, on se rencontre on pourra boire un lipton !